Archives de Catégorie: Reportages

Explosion à Toulouse airport

Les journalistes de l’AJM mènent des vies pleines de danger. En mai dernier, alors que les nuages volcaniques islandais perturbaient le trafic aérien du continent, une reporter de cestquoilhistoire se trouvait à l’aéroport de Toulouse Blagnac. Dans cette ville d’où Mermoz et Saint-Exupéry s’envolaient entre-deux guerres aux commandes de leurs biplans de l’aéropostale et où s’assemblent aujourd’hui les Airbus, elle a pu assister à un événement incroyable. Enfin presque.

Un reportage de Fabienne Farrugia

Il est 17 h précises, ce 10 mai 2010, lorsqu’une explosion se produit dans l’enceinte de l’aéroport Toulouse-Blagnac. Explosion inattendue… mais pas pour tout le monde: l’opération a été dirigée de mains de maître par les agents de la police nationale affectés à l’aéroport toulousain.

16H40, niveau un de Toulouse-Blagnac : le rideau métallique de la boutique du Stade toulousain se ferme inopinément. Les deux ascenseurs empruntés par les personnes à mobilité réduite se bloquent. Les policiers les entourent d’un périmètre de sécurité bleue. Lire la suite

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Billets, Reportages, Reste du monde

Jules Guesde, place du commerce illégal

Dans le quartier de la Porte d’Aix, ventes, achats et trocs en tout genre animent chaque jour la place Jules Guesde. La police vient parfois faire des descentes au coeur de cette population cosmopolite qui tente, en se livrant à la vente à la sauvette, de gagner quelques euros.

Un reportage de Taha Jemili


« Chemma, malboro, legend, cigarett, n orro…! », annonce le vendeur dés qu’il voit un passant se rapprocher de la zone. La place a été aménagée en parking en plein air entre l’arc de triomphe de la porte d’Aix et le siège du Conseil régional. Des magasins tout commerces, trois cafés, deux snacks, une boulangerie, une boucherie et des boutiques de chaussure et de vêtement l’entourent. Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Marseille, Quartiers, Reportages

Champs et cités, en vie de quartiers

Depuis vingt-cinq ans, la ferme pédagogique “La Tour des Pins” est installée à Sainte-Marthe, dans les quartiers nord de Marseille. Sur douze hectares de terre bordés de routes et d’immeubles, le mode de vie paysan se mêle aux activités éducatives et ludiques. Bienvenue à la ferme.

Un reportage de Jan-Cyril Salemi


Des chèvres au Merlan. Non, il ne s’agit pas d’une recette de cuisine audacieuse… Au coeur des quartiers nord de Marseille, un troupeau de chèvres a trouvé refuge à deux pas des blocs de béton et des supermarchés.

Sur la route entre le Merlan et Sainte-Marthe, au détour d’un virage, une flèche annonçant “vente de fromages fermiers”, pointe vers un chemin étroit. La petite allée s’ouvre sur un immense terrain qui appartenait autrefois à la famille des frères Montgolfier, inventeurs du ballon à air chaud qui porte leur nom. Ce domaine de douze hectares, devenu propriété de la ville de Marseille, a été aménagé en ferme pédagogique dans les années 80. Lire la suite

1 commentaire

Classé dans Marseille, Quartiers, Reportages

Un carnaval en avant-goût…

Une ambiance de carnaval régnait mercredi 17 mars sur le Vieux Port. Dénonçant “l’hémorragie” d’enseignants dans l’Education nationale, des lycéens et professeurs voulaient sensibiliser l’opinion publique et préparer la grève nationale de mardi 23 mars.

Par Moufida Boudehane

« Au moyen-âge, le carnaval était un moyen de contestation sociale » déclare Laurent Tramoni, secrétaire académique du Syndicat national des enseignements de second degré (Snes). Ce mercredi 17 mars, une centaine de personnes, des collègues, leurs familles et quelques lycéens déguisés, sont rassemblés sur le Vieux-port pour « célébrer » l’évènement. L’idée? Marquer une étape revendicative symbolique avec un caramantran – ce mannequin bricolé qui figure, en Provence, monsieur carnaval – malmené en métaphore de la politique éducative de Luc Chatel et de Sarkozy… Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Marseille, Mouvement, Reportages

Le tennis à Marseille, c’est (presque) d’la balle pour tous

Le deuxième sport le plus pratiqué à Marseille est le tennis. Il s’est  « démocratisé » au cours de la dernière décennie et est désormais présent dans divers endroits de la ville. Du côté des plages, sa zone d’implantation traditionnelle, mais aussi dans des cités dites « sensibles » des quartiers nord. Tous les clubs reçoivent des subventions mais les moyens mobilisables ne sont pas partout les mêmes. Ni les débouchés qui s’offrent aux jeunes.

Un reportage de Moufida Boudehane (photos: M.B.)

ATB 1

C’est la fin de l’après-midi et l’air marin souffle sur les terrains en terre battue. Un couple de personnes âgées, assis paisiblement sur des chaises blanches, regarde du haut de la terrasse. La couleur ocre qui prédomine donne des petits airs de Roland Garros aux enfants qui s’entraînent sur les courts. C’est non loin de la plage du Prado que se trouve le plus ancien club de tennis de Provence, le Tennis Club de Marseille (TCM), créé en 1894. Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Marseille, Quartiers, Reportages, Sports

Les bonbons très acidulés de Claire

Ecstasy, LSD, cocaïne… Pour certains ados, la prise de drogue, totalement dédramatisée, est un élément essentiel des soirées. Claire, 15 ans, a déjà presque tout testé.

Portrait par Léa Ségura

ecstasy

Rolex jaune”, “colombe verte”, “point d’interrogation bleu”, “chanel rose”… Claire y goûte tous les week-ends. “C’est des bonbons”, comme elle dit. Des friandises hors du commun qui attaquent ses dents? Non, des cachets d’ecstasy qui attaquent son système nerveux et lui font passer, depuis qu’elle a 14 ans, des nuits « perchée« , terme désignant l’état d’euphorie dans lequel la prise de ces cachets la plonge. Lire la suite

8 Commentaires

Classé dans Marseille, Portraits, Reportages

Les discrètes marcheuses de la Canebière

Pour des raisons financières, des femmes quinquagénaires se prostituent au centre-ville en pleine journée. Au milieu des passants et sans attirer l’attention.


Un reportage de Amine el-Mehadji


marcheuse

Marseille, centre-ville, 10h00. La ville finit de se réveiller, ses habitants, ses commerçants, ses touristes circulent déjà le long des artères phocéennes. Sur la Canebière, la grande rue populaire de la ville, un discret manège commence.

Des passantes d’une cinquantaine d’années marchent par groupe de 2 ou 3, faisant des allers-retours sur le trottoir. Elles sont arrivées récemment du Maghreb, alors que d’autres sont en France depuis quelques années déjà: on les appelle les marcheuses, en référence à leur discrétion et à l’absence de racolage visible. Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Immigration, Marseille, Quartiers, Reportages